Ostéopathe Paris 3 ème Justine Chollet - osteopathe adulte et nourrisson paris


Questions Fréquentes

L'ostéopathie est-elle prise en charge par la sécurité sociale?

Non, les consultations ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. L'ostéopathe est donc libre de fixer ses honoraires. En revanche, un certain nombre de mutuelles (85% d'entre elles) remboursent les actes ostéopathiques. L'ostéopathie est devenue un enjeu pour les mutuelles car la demande de la part des assurés est de plus en plus forte. Elles ont bien compris que l'ostéopathie permet une prise en charge préventive, diminuant ainsi le coût global de traitement des patients.

Comment l'ostéopathie est-elle ancrée dans le système de santé français?

Elle intervient en complément de la médecine allopathique. Elle se developpe dans les hôpitaux, dans les structures d'accueil médicalisé ou dans les équipes pluridisciplinaires de santé au travail.

L'ostéopathie est-elle reconnue en France?

Le titre d'ostéopathe est réglementé et la profession est en devenir. Pour avoir le titre d'ostéopathe en France, il faut valider une formation dans un établissement agrée par le ministère de la santé. Une fois le diplôme déposé à la DRASS, les ostéopathes se voit attribuer un numéro régional d'identification. On compte 9599 ostéopathes exclusifs, 1372 médecins ostéopathes et 6627 kinésithérapeutes ostéopathes.

Quelle est la différence entre ostéopathie, éthiopathie et chiropractie?

L'ostéopathie et l'éthiopathie ont pour principale différence leur lieu d'origine. L'éthiopathie est une discipline enseignée en Suisse. Elle ne prend pas en charge la globalité du patient.

La chiropraxie s'exerce uniquement dans le domaine articulaire alors que l'ostéopathie intervient également dans les systèmes cranio-sacré et viscéral. Les champs d'application de l'ostéopathie sont plus vastes: système orthopédique, séquelles de traumatismes, système digestif, système ORL,.. Les modes d'exercices sont sensiblement les mêmes. La chiropraxie utile des manoeuvres à bras de levier court, ce qui implique une certaine force physique du praticien. A l'inverse, l'ostéopathie utilise des techniques à bras de levier long, ce qui ne nécessite aucune force de la part du thérapeute, mais avec une grande précision dans le geste, permettant de bénificer de manoeuvres moins douloureuses.